La présidence espagnole du Conseil de l’Union européenne

La présidence du Conseil est assurée à tour de rôle par chaque État membre pour une période de six mois. Pendant cette période de six mois, la présidence préside des réunions à tous les niveaux au sein du Conseil, contribuant ainsi à assurer la continuité des travaux de l’UE au Conseil.

Les États membres qui assurent la présidence travaillent en étroite coopération par groupes de trois, appelés “trios”. Ce système a été introduit par le traité de Lisbonne en 2009. Le trio fixe les objectifs à long terme et élabore un programme commun définissant les thèmes et les grandes questions qui seront traités par le Conseil au cours d’une période de dix-huit mois. Sur la base de ce programme, chacun des trois pays élabore son propre programme semestriel plus détaillé.

Le trio actuel est composé des présidences espagnole, belge et hongroise.

La présidence espagnole du Conseil de l’Union européenne a débuté le 1er juillet et prendra fin le 31 décembre 2023.

L’Espagne exerce la présidence du Conseil de l’UE pour la cinquième fois. La devise, “L’Europe, plus proche”, souligne l’esprit de proximité humaine, politique et institutionnelle.

L’Espagne a défini quatre priorités pour les travaux menés sous sa présidence du Conseil:

  • réindustrialiser l’UE et garantir son autonomie stratégique ouverte
  • faire progresser la transition écologique et l’adaptation environnementale
  • promouvoir une plus grande justice sociale et économique
  • renforcer l’unité européenne

Pedro Sánchez, Premier ministre espagnol, lors de la présentation des priorités politiques de la présidence espagnole, le 15 juin 2023 a déclaré :

 « Au cours de ces dernières décennies, l’Europe a montré tout ce qu’elle pouvait faire pour l’Espagne. Le moment est venu pour l’Espagne de montrer au monde tout ce qu’elle peut faire pour l’Europe. Notre pays assume la présidence tournante du Conseil de l’Union européenne avec humilité et gratitude, mais nous exercerons aussi cette présidence avec ambition, déterminés à en faire un instrument utile pour améliorer la vie des citoyens. »

La présidence a pour rôle de donner une impulsion aux travaux législatifs du Conseil tout en maintenant la continuité du programme de l’UE et en veillant au déroulement harmonieux du processus législatif et à une bonne coopération entre les États membres. Pour y parvenir, la présidence doit jouer le rôle d’un intermédiaire intègre et neutre.

La présidence a deux tâches principales: planifier et présider les sessions du Conseil et les réunions de ses instances préparatoires.

La présidence préside les sessions des différentes formations du Conseil (à l’exception du Conseil des affaires étrangères) et les réunions des instances préparatoires du Conseil, parmi lesquelles les comités permanents tels que le Comité des représentants permanents et les groupes et comités qui traitent de sujets très spécifiques.

La présidence veille au bon déroulement des débats et à l’application correcte du règlement intérieur et des méthodes de travail du Conseil. Elle organise aussi diverses réunions formelles et informelles à Bruxelles et dans le pays qui exerce la présidence tournante.

La présidence représente le Conseil dans les relations avec les autres institutions de l’UE, en particulier avec la Commission et le Parlement européen. Son rôle est de tenter de dégager un accord sur des dossiers législatifs dans le cadre de trilogues, de réunions de négociation informelle et de réunions du comité de conciliation.